Après la Grèce et le Portugal, l’ Espagne voit sa note dégradée par S&P

Marchés financiers

espagneAprès la Grèce et le Portugal, l’ Espagne voit sa note dégradée par S&P : en effet, S & P vient de dégrader la dette de l’Espagne. Suite à cette dégradation la Bourse de Madrid a chuté de 3% en fin de séance.
La dette de l’Espagne vient d’être dégradée par Standard and Poor’s. Mardi, des décisions similaires avaient été prises pour la Grèce et le Portugal. En cause la mauvaise situation économique de l’Espagne qui pèsera sur des mauvaises finances publiques. Plusieurs pays de la zone euro, dont l’Espagne, inquiètent les marchés du fait de leur situation budgétaire, qui pourrait provoquer une propagation de la crise grecque.
La dette à long terme de l’Espagne à été abaissé d’un cran par l’agence d’évaluation financière, passant ainsi de « AA+ » à « AA », tout en gardant une perspective négative sur l’économie espagnole. Elle précise, « Nous estimons que la croissance réelle du PIB (espagnol) sera en moyenne de 0.7% par an sur 2010-2016, contre une prévision antérieure supérieure à 1% par an ».

La Bourse de Madrid, reculait d’environ 1% courant de la matinée, dès l’annonce sur l’Espagne, elle a chuté en fin de séance. L’Ibex-35 a reculé de 2.99%. La veille l’annonce de la dégradation du Portugal avait entraîné une baisse de 4.19% de la Bourse Espagnol. L’UE et le FMI peinent à sauver le Portugal et l’Espagne… Ces deux pays sont habituellement cités par les experts comme des victimes potentielles d’un effet domino de la crise de la dette grecque. Les marchés sont paniqués par le déficit public grec qui est d’au moins 13.6% du PIB en 2009. Selon Eurostat, le déficit de l’Espagne s’élève à 11.2% et celui du Portugal à 9.4%.

Voir nos formations : Introduction aux marchés financiers

et Panorama de la gestion des risques dans une salle des marchés

et Gestion du risque d’investissement

et Gestion des risques financiers