Bâle: vers un nouveau renforcement des fonds propres des banques

Lois et marchés financiers

Le Comité de Bâle compte obliger les banques à renforcer encore plus leurs fonds propres.

Bâle: vers un nouveau renforcement des fonds propres des banquesLes règles de Bâle III ( voir Mesures de Bâle III) obligent les banques à détenir un ratio de fonds propres de 7%. Ce ratio de fonds propres pourra même atteindre 9% selon le modèle de calcul du risque.

Le Comité de Bâle doit encore tirer les conclusions des données transmises par les 32 premières banques mondiales sur leur exposition aux dettes souveraines et aux dettes des entreprises financières et non financières. Le Comité de Bâle formulera ensuite des propositions.

Le Comité de Bâle pourrait imposer des minimas fixes de fonds propres aux banques même si leurs modèles internes déterminaient un niveau de risque ne justifiant pas autant de fonds propres.

Les banques britanniques doivent déjà appliquer un ratio de levier ( qui plafonne la capacité de crédit des banque d’après le rapport de leurs fonds propres et du total de leurs prêts) de 3%, soit avec 4 ans et demi d’avance sur la date limite fixée niveau mondial par le Comité de Bâle.

source: Reuters

Voir aussi les Formations Bâle 2 et Bâle 3