BCE et shadow banking

Lois et marchés financiers

La BCE va lancer un groupe de travail sur le shadow banking ( activité bancaire de l’ ombre).

BCE et shadow bankingLe FMI avait déjà dénoncé à de nombreuses reprises les activités de shadow banking. Fraîchement arrivé à la tête de la BCE, Mario Draghi a décidé d’organiser un groupe de travail sur les menaces du shadow banking.

La BCE souhaite désormais renforcer la surveillance sur les activités de shadow banking et veut également mettre en place de nouvelles règles d’encadrement des relations entre les banques et les entités relevant du shadow banking.

La BCE va mettre en place une réforme de la régulation des fonds d’investissement sur les marchés monétaires, une réglementation sur la titrisation, les prêts de valeurs mobilière et les opérations de prêts-emprunts de titres.

Ces nombreux travaux soulèvent la question du rôle et de la puissance du Conseil de stabilité financière. Selon Mario Draghi, le Conseil de stabilité financière se doit de rester à Bâle et d’établir  « un lien étroit avec la Banque des Règlements Internationaux« .

Voir aussi nos formations :

Gestion du risque pays

Gestion des risques financiers

Formation finance: réformer de Bale II et ses implications, vers Bale III ?

source: les Echos

PartagezShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook