Comment fonctionne le rachat de crédit ?

Epargne

Le rachat de crédit consiste en la fusion de plusieurs crédits afin d’en faire un seul avec une seule mensualité.

Après un rachat de crédit, les crédits rassemblés ont un taux unique, à négocier lors de l’offre de rachat.

En pratique, via un établissement spécialisé comme Solutis, on regroupe par exemple un crédit conso, un crédit immobilier, un crédit auto en un seul crédit avec pour but d’avoir une mensualité moins élevée que la totalité des mensualités des différents crédits mais dans l’énorme majorité des cas avec un crédit « global » qui va durer plus longtemps.

Dans certains cas, le rachat de crédit peut diminuer le taux de crédits contractés avec un taux d’emprunt élevés (comme par exemple pour les crédits « renouvelables ») car certains types d’emprunts sont remplacés par une partie d’un prêt personnel avec un taux inférieur.

Mais la remarque qui précède reflète un cas assez rare car souvent le taux global du nouvel emprunt coûte plus cher et il faut faire  attention toutefois à ne pas se croire « désendetté »: les sommes à payer le reste, simplement avec une organisation différente.

Parfois aussi  certains crédits impliquent des indemnités de remboursement anticipé. C’est le cas de certains crédits immobiliers ou des crédits à la consommation avec des montants importants où les établissements de crédit pratiquent des frais quand ils “revendent” leur crédit.

Et puis il y a d’autres frais comme les frais de courtage de la part de l’établissement qui rachète le crédit (parfois jusqu’à 5% du montant du nouveau crédit) ou les frais de dossier ou les frais de garantie en cas d’hypothèque ou de cautionnement.

Ceci dit, un rachat de crédit permet de baisser le coût des assurances puisqu’on ne paie qu’une assurance crédit à la place de toutes celles payées pour chacun des anciens crédits.

Par ailleurs, n’avoir qu’un crédit plutôt que plusieurs mensualités permet aussi d’y voir plus clair et donc souvent d’éviter le surendettement en ayant une vision précise de la réalité à condition de bien Comprendre le regroupement de crédit