Le cours du pétrole à son plus bas depuis 2004

Marchés financiers

Avec le baril de Brent qui est passé sous la barre symbolique des 35 dollars, le cours du pétrole est à son plus bas depuis 2004.

Le cours du pétrole à son plus bas depuis 2004Le prix du pétrole continue sa chute vertigineuse. Le Brent, référence européenne, est tombé à son plus bas niveau depuis juillet 2004 après avoir chuté de plus de 4% et être passé sous la barre des 35 dollars. Le WTI, référence américaine, a quant à lui affiché une baisse de près de 3 % et est également passé sous la barre des 35 dollars.

Les stocks américains de brut ont nettement reculé de 5,1 millions de barils pour atteindre 482 millions de barils alors que les experts tablaient sur une hausse de 500 000 barils. Les stocks de pétrole n’ont quant à eux jamais autant augmenté depuis 1993 selon Reuters. La hausse est de 10,6 millions de barils, alors que les analystes tablaient sur une hausse de 2,3 millions.

Le recul après ces chiffres s’explique aussi par une légère augmentation de la production américaine (+17.000 barils par jour) à 9,219 millions. Et malgré la baisse générale des stocks, les réserves du terminal pétrolier de Cushing dans l’Oklahoma, ont augmenté de 900 000 de barils, à 63,9 millions.

D’après les analystes de Commerzbank, les tensions actuelles entre l’Arabie saoudite et l’Iran poussent les prix du pétrole à la baisse puisqu’elles rendent improbable un accord au sein de l’Opep pour prendre des mesures communes contre l’offre excédentaire. De plus, l’Iran va bientôt revenir sur le marché après la levée des sanctions occidentales. Les investisseurs ne voient donc pas d’issu à la surabondance de pétrole.

Le pétrole a chuté de 30 % sur l’année 2015, avec une accélération notable de cette chute à la fin de l’année après la réunion de l’Opep, qui a abouti sur un accord visant à ne pas modifier la production.

source: lesechos.fr