L’ AMF attaque le trading haute fréquence

Marchés financiers

L’ AMF a décidé de s’attaquer au trading haute fréquence en requérant de fortes amendes contre Virtu et Euronext.

L' AMF attaque le trading haute fréquenceVirtu, une des principales sociétés de trading haute fréquence, pourrait bien se voire infliger de lourdes amendes par l’AMF. L’Autorité des marchés financiers soupçonne Virtu de manipulation des valeurs du CAC 40. Le trading haute fréquence est un trading ultra rapide basé sur des algorithmes. L’ AMF, qui soupçonne donc Virtu d’avoir manipulé les valeurs du CAC 40 entre juillet et septembre 2009, a requis une amende de 5 millions d’euros contre la firme de trading haute fréquence.

Euronext est également dans le viseur de l’AMF. Euronext aurait en effet manqué à ses obligations de neutralité et impartialité à l’égard des autres intervenants. L’Autorité des marchés financiers lui réclame ainsi 4 millions d’euros. Le fait que les bourses privilégient certains intervenants, et notamment les firmes de trading haute fréquence, qui assurent une grande part des volumes et de la liquidité, est un reproche récurrent adressé aux marchés et à leur manque de transparence.