L’ AMF autorise les ventes à découvert

Marchés financiers

L’ AMF va mettre fin à l’interdiction des ventes à découvert pour les emprunts d’ Etat français à partir du 16 avril.

AMF ventes à découvertL’ AMF va de nouveau autoriser les ventes à découvert sur les titres émis par 10 grandes banques et sociétés d’assurance cotés sur le marché parisien.

L’ interdiction des ventes à découvert sur les emprunts d’ Etat français avait été mise en place par l’ AMF le 11 août 2011 afin d’ éviter la spéculation ( voir Interdiction de vente à nu des CDS).

La vente à découvert, ou short selling, est un mécanisme spéculatif risqué consistant à vendre un titre dont on anticipe la baisse. La pratique de la vente à découvert est souvent accusée de précipiter la chute des actions les plus fragiles, et d’aggraver l’instabilité des places financières.

Le vendeur n’est pas obligé de posséder l’argent pour acheter ce qu’il compte vendre et n’est pas obligé de posséder l’intégralité de l’argent pour l’achat des titres, mais seulement une partie (20 % pour les bons du Trésor et 40 % pour les actions) du montant total.

En limitant la spéculation à la baisse, l’ interdiction de ventes à découvert permet de maintenir artificiellement le cours d’un titre au risque de provoquer sa surévaluation.

Voir aussi nos formations:

Formation Finance : Gestion du risque pays

Gestion des risques financiers

source: lemonde.fr