La gestion pilotée pour un contrat d’assurance-vie

Assurance

En assurance-vie, la gestion pilotée est à la mode mais qu’est-ce que ceci signifie ?

Cette expression veut simplement dire qu’on sous-traite à un professionnel, les décisions concernant la répartition ou l’arbitrage des différents supports, unités de comptes d’un contrat d’assurance-vie. En général, les changements ont lieu une fois par trimestre.

Le professionnel est un gestionnaire très souvent extérieur au contrat d’assurance-vie, à savoir différent de l’assureur ou du distributeur. Il travaille en général dans une société de gestion de portefeuille ou une banque (voir les meilleures gestions pilotées).

Actuellement, certains contrats d’assurance-vie proposent par défaut une gestion pilotée mais dans la plupart des cas, il faut choisir cette option, ce qui signifie qu’alors, l’épargnant n’a plus la possibilité lui-même d’effectuer un arbitrage (il doit alors pour ça revenir en « gestion libre »). A noter à ce sujet qu’il existe quelques contrats où le contrat est divisé en 2 parties, l’une en gestion libre et l’autre en gestion pilotée.

Bien entendu, la gestion pilotée d’un contrat d’assurance-vie n’est pas gratuite sauf dans de rares cas (comme Boursorama Vie où la gestion déléguée est gratuite)  !

Dans la plupart des cas, les frais de gestion sont majorés (par exemple de 0.2%). Sinon, les arbitrages sont facturés ou alors c’est la performance réalisée, si elle est positive qui donne lieu à une rémunération au pourcentage de celle-ci.

Attention aussi aux changement de mandats (à l’intérieur d’une gestion déléguée, il existe en général plusieurs mandats) car ils peuvent être facturés.

Comment choisir une gestion pilotée ?

Les vendeurs de ce type de gestion proposent en général la gestion pilotée ou déléguée selon le profil d’investisseur (de prudent à offensif en passant par tous les degrés du risque).

Il existe aussi des possibilités de gestion déléguée selon l’objectif de placement par secteur géographique, par types de supports ou par activité.

Il en existe aussi selon le but poursuivi (complément de retraite par exemple).