Le chef économiste de la BCE démissionne

Gestion des risques

Le chef économiste de la BCE démissionne. Jürgen Stark, chef économiste de la BCE, vient d’annoncer sa démission pour raisons personnelles.

Jurgen Stark demission BCESuite à l’annonce de la démission de Jürgen Stark, les marchés boursiers européens et américains ont chuté.

L’allemand Jürgen Stark, en désaccord avec la politique de crise de la BCE, a décidé de démissionner de son poste d’économiste en chef de la BCE 3 ans avant la fin de son mandat.

Jürgen Stark n’est pas le premier allemand à avoir critiqué la politique de rachat d’emprunts d’ Etat de la BCE ( voir Le rachat de dette de la BCE critiqué par l’ Allemagne). Les dissensions entre la BCE et l’Allemagne se font de plus en plus grandes.

Les économistes allemands estiment que la politique monétaire de la BCE est trop accommodante. Commerzbank avait calculé que la Bundesbank aurait, dans la situation actuelle, relevé son taux directeur jusqu’à 5%, loin du taux de 1,5% pratiqué aujourd’hui par la BCE.

Avec l’annonce de la démission du chef économiste de la BCE, les principales bourses européennes ont chuté. A Wall Street, le Dow Jones et le Nasdaq abandonnaient respectivement 1,07% et 0,79%. L’ euro est repassé sous le seuil de 1,37 dollar, son plus bas niveau en six mois.

Voir aussi nos formations:

Formation Finance : Gestion du risque pays

Formation Finance : Obligations classiques: pricing et gestion

source: la Tribune