Manipuler le cours de la Bourse avec Twitter

Marchés financiers

Un trader aurait utilisé de faux comptes Twitter pour manipuler le cours de la Bourse.

Manipuler le cours de la Bourse avec TwitterUne plainte a été déposé par la SEC contre un trader qui se serait servis de faux comptes Twitter pour manipuler le cours de certaines valeurs boursières. Le gendarme de la Bourse américaine vient de déposer plainte contre ce trader écossais qui aurait réussi à faire chuter le cours de certaines actions en publiant de fausses informations sur Twitter à l’aide des plusieurs faux compte. James Alan Craig, trader de 62 ans, a été immédiatement inculpé par le Département américain de la Justice.

Comment ce trader a-t-il réussi à manipuler le cours de la Bourse avec Twitter ?

Il a tout d’abord créé un faux compte Twitter en utilisant le nom et l’image d’une société d’analyse financière influente sur les marchés. Le nom de ce faux compte n’était pas exactement identique à celui de cette société mais y ressemblait à s’y méprendre. Le trader a ensuite utilisé ce compte pour diffuser de fausses informations sur Twitter, en faisant croire que la société Audience, dont il cherchait à manipuler le cours, était sous le coup de poursuites judiciaires. Suite à ces fausses informations, le cours de la firme Audience a chuté de 28% à la Bourse.

Mais le trader ne s’est pas arrêté là. Il a ensuite utilisé le même procédé pour faire chuter le cours de l’action Sarepta, une firme de médicaments. En publiant des informations erronées sur Twitter, il a ainsi réussi a faire chuter de 16% le cours de l’action avant que la fraude ne soit révélée. Il aurait ensuite utilisé le compte de sa petite-amie auprès de la société de courtage TradeMonster pour acheter les actions au plus bas avant de les revendre quand le cours remonte. Pour avoir manipulé le cours de la Bourse avec Twitter, ce trader écossais risque une peine de prison de 25 ans et une amende de 250 000 dollars.