Marché actions: game over ou born again?

Marchés financiers

by Antoine Dereuddre

investir_marche_actionsLes marchés actions sont dans les chaussettes, comme la plupart des autres marchés d’actifs risqués.

Un coup d’œil rapide aux 5 dernières années écoulées nous montre un effondrement de l’indice S&P 500.

Chacun se demande, légitimement : faut-il s’accrocher à son portefeuille d’actions ?

Surtout, ne pas confondre volatilité et risque. Une forte volatilité peut se limiter à une fluctuation sauvage des prix, sans risque rédhibitoire pour l’investisseur de long terme.

C’est bien ce que l’on observe en ce moment, comme depuis des décennies :

performance_actions_americaines_21

Source : Jacques Friggit ; calculs amateurs

Avec un peu de recul, la baisse actuelle des indices actions ressemble plus à une petite encoche qu’à un effondrement définitif.

Pour ceux qui avaient du levier dans leur portefeuille, la période 2000-2009 a certes été rude. Du même acabit que la crise de 1929 – juste un peu plus étalée dans le temps.

Mais si l’on prend un peu de recul, les investisseurs de la décennie 2000-2009 n’ont pas été plus chahutés que ceux des grandes crises historiques, facilement repérables sur la représentation graphique de l’écart à la tendance du marché action :

Écart de la performance des actions américaines par rapport à sa tendance de long terme.

performance_actions_americaines2

Les valeurs pourraient stagner quelque temps, voire baisser d’environ 20%, surtout si la déflation s’installe.

Mais pour qui peut se permettre de renforcer sa position actions, la période actuelle est tout simplement la plus sexy depuis 25 longues années ! Probablement le début d’une fenêtre d’achat qui ne se présente qu’une fois dans une vie…

Les actions sont 3 fois moins chères qu’en 2000. Pour ceux qui ont du cash, du temps devant eux, et des nerfs solides, l’avenir s’annonce des plus radieux !