Nationalisation des banques ?

Gestion des risques

Nationalisation des banques ? Faut-il nationaliser les banques en difficulté ?

nationalisation banques europeennesChristine Lagarde expliquait la nécessité de recapitalisation des banques européennes de 200 milliards d’euros ( voir Recapitalisation des banques européennes). Une célèbre banque d’affaires américaine chiffrait même ce besoin de recapitalisation des banques européennes à 1000 milliards d’euros.

Les banques européennes estiment quant à elles que l’ excès de régulation va les empêcher de gagner de l’argent.

On trouve sur les bilans des banques beaucoup de dettes souveraines. Ces dettes ne sont pas valorisées à leurs valeurs de marché. Une dette restructurée comme la dette grecque est encore comptabilisée à près de 80 % de sa valeur alors qu’elle cote entre 10 % et 40 % de sa valeur sur les marchés…

Si les banques continuent à spéculer, elles pourront gagner beaucoup d’argent mais en prenant des risques difficiles à évaluer et de plus en plus mal perçus.

Si les banques se concentrent sur le dépôt et le crédit aux entreprises et aux ménages, fonction de base des banques, elles gagneront peu d’argent mais présenteront un risque très limité.

Les banques privées bénéficient d’une garantie de fait de l’État. L’argent des banques étant tellement lié à celui de l’ Etat et des contribuables, ne vaudrait-il mieux pas nationaliser les banques pour les reconcentrer sur leur rôle de financement de l’économie ?

Voir aussi nos formations :

Formation Finance : Gestion du risque pays

Formation finance: Fondamentaux sur le crédit aux particuliers

Formation Finance : Produits structurés de taux : quelle stratégie dans quel contexte ?

source: la Tribune