Pour ou contre la séparation des métiers de la banque ?

Lois et marchés financiers

Alors que la mode semble être à la séparation des métiers de la banque, l’ Autorité de Contrôle Prudentiel estime que la séparation entre banque d’ affaires et banques de dépôts serait une fausse solution.

séparation des métiers de la banqueL’ Autorité de Contrôle Prudentiel rappelle que les 2 banques emblématiques de la crise de 2008 sont des établissements spécialisés: la banque d’affaires Lehman Brothers aux Etats-Unis et la banque de dépôts Northern Rock en Grande-Bretagne. Il y a dans la partie banque d’investissement des activités utiles à l’ économie et au financement des entreprises notamment dans leurs activités internationales.

Avec les nouvelles normes prudentielles de Bâle III, les banques vont être plus sélectives dans les prêts qu’elles accordent car ils vont nécessiter plus de fonds propres. Les banques vont donc inciter davantage leurs entreprises clientes à se financer sur les marchés. Ce qui donne un argument aux établissements français qui veulent conserver le double profil.

La solution qui aurait la préférence du régulateur serait de rendre très coûteuses les activités purement spéculatives et par exemple d’interdire aux banques d’intervenir sur certains marchés de dérivés comme celui des CDS ( Credit Default Swap).

Voir aussi nos formations:

Formation Finance : produits dérivés d’actions : fondamentaux et pratiques

Formation finance: réformer de Bale II et ses implications, vers Bale III ?

Gestion des risques financiers

source: la Tribune