Ratio de levier de 6% aux Etats-Unis

Lois et marchés financiers

Les autorités américaines vont bientôt appliquer un ratio de levier de 6%, une mesure plus exigeante que Bâle sur les fonds propres.

Ratio de levier de 6% aux Etats-UnisLes Etats-Unis envisagent d’ imposer un ratio de levier financier minimum de 6% aux 8  plus grandes banques américaines. Ce ratio de levier est le double de celui requis par les nouvelles normes de Bâle III ( voir Bâle: vers un nouveau renforcement des fonds propres des banques).

Les normes de Bâle 3 imposent aux banques européennes un ratio de levier de 3%. Mais la solidité du bilan des banques est également mesuré grâce au ratio de solvabilité.

Le PDG de la Société générale Frédéric Oudéa a déclaré à propos du ratio de levier de 6% aux Etats-Unis: « Nous devons préserver un modèle basé sur le risque pour les banques de chaque pays et c’est ce que prévoit Bâle III, avec une allocation du capital en fonction des risques que prennent les banques ». D’après lui, « une mesure grossière comme le ratio de levier » devrait être considérée comme un « indicateur et non un pilier de la régulation […] Etudier les banques seulement en regardant une série de ratios est trop simpliste. C’est aussi une question de gestion interne de la prise de risque« .

L’UE a proposé mercredi de remanier en profondeur les règles relatives à la gestion des banques en difficulté, via un sauvetage assumé pour l’essentiel par les actionnaires et détenteurs d’obligations et non plus par les contribuables.

source: Reuters