Régulation financière américaine : ajustements et guerre politique à Wall Street

Marchés financiers

bank-regulationRégulation financière américaine : ajustements et guerre politique à Wall Street : les membres du Congrès chargés de négocier la réforme de Wall Street ont supprimé un projet de prélèvement bancaire de 19 milliards de dollars dans l’espoir de réunir un consensus autour de la réforme de la régulation financière.
Les membres de la Chambre des représentants et du Sénat ont voté mardi après une ultime séance de négociation en faveur du retrait de la proposition. Au Sénat, la majorité démocrate n’a pas semblé pouvoir réunir les 60 voix sur 100 nécessaires à l’adoption du projet de loi: 2 raisons à souligner: le décès lundi du sénateur Robert Byrd leur ayant fait perdre une voix et un de leurs sénateurs, Russ Feingold, ayant déclaré officiellement qu’il ne voterait pas pour le texte.
Pour remplacer cette « levée de fonds de 19 milliards » qui devait financer le projet de loi, les membres du sénat ont prévu de mettre fin au TARP, le plan de relance du secteur financier approuvé en 2008 par le Congrès. Aucun nouveau financement à partir des fonds du TARP ne serait autorisé, une mesure qui libérerait un fonds de 11 milliards de dollars.
En outre, les élus ont décidé d’augmenter le montant de garantie des dépôts bancaires, la FDIC, que les grandes banques doivent payer à l’agence fédérale américaine pour assurer leurs dépôts.
Les deux chambres doivent maintenant adopter séparément le texte définitif. La Chambre des représentants devrait se prononcer en premier.

Voir nos formations: Gestion des risques financiers : contrepartie, taux, change, liquidité

et Marché du crédit : fondamentaux et pratiques

et IFRS et instruments financiers : principes et application

et Credit Default Swap (CDS) – outil du transfert et de la gestion des risques de crédit