Entente sur les prix de la farine

Marché des matières premières

De lourdes amendes ont été imposées à des meuniers français et allemands pour entente sur les prix de la farine.

entente sur les prix de la farineDes meuniers français et allemands ont été rendus coupables par l’ Autorité de la concurrence de double entente sur les prix, limitation de la production et répartition des clients sur le marché de la farine en sachet entre 2002 et 2008. Ils devront payer une amende totale de 242,4 millions d’euros.

Après 3 ans d’enquête, le gendarme de la concurrence a établi que 13 entreprises françaises et allemandes avaient conclu un « pacte de non-agression mutuelle » afin de limiter l’accès réciproque à leurs marchés nationaux respectifs pour la farine en sachet.

Parmi les entreprises françaises condamnées pour entente sur les prix de la farine figurent France Farine, propriétaire de la marque Francine ( amende de 8,3 millions d’euros), Grands moulins de Paris ( amende de 11,8 millions ) ou encore Axiane Meunerie ( Banette – amende de 19,9 millions).

Les meuniers avaient verrouillé le marché français de la farine en sachet par le biais des sociétés communes France Farine et Bach Mühle, chargées de commercialiser leur production. France Farine et Bach Mühle avaient pour objet réel une entente sur le prix de la farine et la répartition des clients.

Dans ce volet, Axiane Meunerie a été condamnée à payer une amende de 44 millions d’euros, Euromill Nord à verser 35,2 millions et Grands moulins de Paris  24,6 millions.

Les meuniers français et allemands accusés d’ entente sur les prix de la farine comptent faire appel de cette condamnation.

Voir la vidéo entente sur les prix de la farine

 

Voir aussi nos formations

Marché des matières premières : fondamentaux et pratiques

source: les Echos