Faillite des banques russes Interkommerts et Alta-Bank

Finances

La banque centrale russe vient d’annoncer la faillite des deux banques Interkommerts et Alta-Bank.

interkommerts et alta bank en failliteAprès l’annonce fin janvier de la faillite de la banque Vnechprombank, c’est désormais au tour des banques Interkommerts et Alta-Bank de mettre la clef sous la porte. D’après la banque centrale russe, Interkommerts a été placée en faillite à cause « de la qualité non satisfaisante de ses actifs . L’agence Interfax avait pourtant classé Interkommerts comme 67ème banque russe en termes d’actifs, sur un panel de plus de 700 banques.

Interkommerts avait été placée sous tutelle le 29 janvier, après avoir vu sa situation financière se dégrader gravement au cours des derniers mois et étant dans l’incapacité d’assurer les retraits de fonds de ses clients. La banque centrale russe a précisé qu’ « une évaluation correcte du risque de crédit a révélé la perte totale de fonds propres de la banque. En outre, celle-ci a été impliquée dans des opérations douteuses ».

La banque Alta-Bank, pourtant classée 186ème banque russe en termes d’actifs par Interfax, a également été placée en faillite par la banque centrale, notamment à cause de « pertes de liquidités ». Alta-Bank n’était tout simplement plus en mesure de remplir ses obligations envers ses créanciers.

Rappelons que Vnechprombank, placée en faillite fin janvier par la banque centrale russe suite à la découverte d’irrégularités massives dans ses comptes, était classée 40ème banque du pays en termes d’actifs. Le secteur bancaire russe compte des centaines de banques fragiles, parfois aux pratiques douteuses. Avec la chute du rouble, des dizaines d’établissements bancaires ont déjà fait faillite en Russie.